En raison de l'épidémie COVID-19, les réunions régionales sont suspendues jusqu'à nouvel ordre
 
 
 

Tout savoir sur les cancers du sang Actualités COVID-19 - Le vaccin va-t-il arriver ?

 

Plusieurs personnes nous nous interrogé au sujet du chômage partiel des salariés en raison du risque Covid-19.

Le décret du 29 août 2020 , publié ce matin, précise que le chômage partiel (qui ne concerne pas les travailleurs indépendants) est maintenu pour les personnes  vulnérables notamment, pour ce qui nous concerne, atteintes d’une immunodépression congénitale ou acquise :

  • médicamenteuse : chimiothérapie anti cancéreuse, traitement immunosuppresseur ;
     
  • biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive 

liée à une hémopathie maligne en cours de traitement 

 

Dès lors, si le télétravail est impossible et si le retour en présentiel est médicalement déconseillé, ces personnes vulnérables peuvent continuer à bénéficier du chômage partiel sur prescription médicale. 

En résumé, à compter du 1/09/2020, compte tenu de ce décret et du nouveau protocole en entreprise :Malades traités ou non traités : Le télétravail reste « la priorité » pour toutes ces personnes quand cela est possible

  • Quand le télétravail n’est pas possible et que le retour sur site est déconseillé
    • Malades traités : Ils peuvent bénéficier de la procédure chômage partiel sur prescription médicale
       
    • Malades non traités : Les travailleurs vulnérables pour lesquels le retour en présentiel est médicalement non souhaitable, peuvent être placés en arrêt de travail dans les conditions de droit commun.
       
  • Quand le télétravail n’est pas possible et qu’il y a retour sur site
    • Pour les travailleurs vulnérables qui reprennent leur activité sur site, le nouveau protocole en Entreprise prévoit que l’entreprise doit aménager leur poste de travail : bureau dédié ou limitation du risque (par exemple écran de protection) et leur fournir des masques chirurgicaux, à porter au travail et dans les transports en commun ; 
       
    • Le rôle du médecin du travail, en lien avec le médecin traitant, est majeur pour assurer que les travailleurs vulnérables qui reprennent en présentiel le font dans des conditions de sécurité et de protection adaptées.
      N'hésitez donc pas à solliciter rapidement la médecine du travail !
  • Extension aux proches de personnes vulnérables, travaillant en entreprise
    • Pour ces proches de personnes vulnérables qui exercent leur activité sur site, le nouveau protocole en Entreprise s’applique (aménagement du poste de travail, masques chirurgicaux)

Le site Ameli de l'Assurance Maladie propose des réponses aux questions des assurés sur les arrêts des personnes fragiles.

 

Retour


   Je vous souhaite
   la bienvenue sur
  le site de la SILLC

Identification

Vous êtes identifié :

 Prénom :
 Nom :
 Pseudo :

Si vous n'êtes pas inscrit(e) avec email et mot de passe, faites-le. C'est gratuit. Cliquez sur Devenir Adhérent

Particuliers

Professionnels de santé