Réunions régionales du premier semestre 2020: PARIS le 14 mars (Cliquez ici pour inscription)
Suite du planning des réunions régionales en cours de préparation

Appel de SILLC à candidature pour recruter des bénévoles : Cliquez ici pour voir les compétences recherchées et comment proposer sa canditature
 
 
 

SILLC, CLLAN et Lymphoma Coalition Actualités Prix SILLC 2019 Syndrome de Richter

Chaque année SILLC récompense les meilleures recherches concernant nos pathologies LLC ou MW.

Cette année SILLC a décerné 2 prix.

Vous trouverez ci-dessous le compte rendu du premier d'entre eux qui concerne la recherche d'une sensibilité familiale à la LLC.

Mlle Floriane THEVES est notre lauréate.

 

Etapes précoces de la pathogenèse de la leucémie lymphoïde chronique
dans les formes familiales

 

Theves F, Langlois de Septenville A, Quederec C, Le Garff-Tavernier M, Choquet S, Davi F

Service d'Hématologie Biologique, Hôpital Pitié-Salpêtrière, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), Paris, France.

 

20191215 Prix SILLC 2019 Floriane ThevesLes tumeurs correspondent à une prolifération incontrôlée de cellules, celles-ci proviennent le plus souvent d'une cellule unique qui a été transformée en cellule tumorales par différents mécanismes. Cette cellule, en se multipliant, a donné naissance à une population de cellules tumorales, formant ce qu'on appelle un "clone". 

La LLC est une pathologie tumorale chronique du lymphocyte B, très hétérogène, qui touche les sujets d’un âge médian de 70 ans. Le lymphocyte B se développe dans la moelle osseuse à partir de précurseurs appelés les cellules souches hématopoïétiques (CSH). Les mécanismes aboutissant au développement de la LLC sont mal connus, mais on sait qu'ils impliquent plusieurs étapes. La première étape serait une atteinte d'une cellule souche hématopoïétique. Un accident génétique va favoriser la transformation de cette cellule qui va donner naissance à un clone. Puis d’autres mutations sur le génome tumoral et le micro-environnement par le biais de différents antigènes reconnus par le BCR (B cell receptor), vont jouer un rôle majeur dans le développement de la maladie. Le BCR est le récepteur du lymphocyte B qui permet à la cellule de reconnaitre toute substance reconnue comme étrangère appelée antigène afin d’activer la réponse immunitaire. Un individu sain a donc une très grande diversité de BCR (10^12), lui permettant de reconnaître le vaste univers des antigènes et de s’adapter à différentes situations. La LLC est ainsi caractérisée par la prolifération d'un clone dont toutes les cellules portent le même BCR.

 

Le rôle important de la stimulation antigénique du BCR dans la LLC est souligné par l’efficacité des thérapies ciblant le BCR (ibrutinib, idelalisib).

La lymphocytose B monoclonale (LBM) est une prolifération de lymphocytes B matures clonaux en faible quantité (inférieure à 5000/mm3) sans autre signe clinique. Plusieurs travaux ont montré que les LBM pourraient représenter un stade de pré-LLC. La prévalence de LBM dans la population générale est de 3 à 5 % et passe de 5 à 9 % avec l’âge chez les personnes de plus de 60 ans.

 

Dans la population générale, le risque relatif d’avoir une LLC est de 0,4%. Il existe des formes familiales de LLC qui se définissent par au moins un autre membre de la famille présentant également une LLC. Le risque est de 2,1% lorsqu’un seul sujet est atteint d’une LLC et il est de 8,6% lorsqu’il y a au moins deux sujets de la famille avec une LLC. On distingue les familles de LLC « pures » constituées uniquement de patients atteints d’une LLC et les familles mixtes qui sont constituées de sujets avec d’autres hémopathies malignes dont au moins une LLC.

 

A ce jour, aucun gène de prédisposition n'a été identifié sauf dans de très rares familles.

 

Le projet présenté ici s'appuie sur le fait que nous disposons d'un grand nombre d'échantillons de LLC familiales dans le cadre du Registre National des Hémopathies lymphoïdes familiales mis en place dans le service d’hématologie clinique de la Pitié- Salpêtrière. Nous avons sélectionné 74 familles de LLC pures comportant 76 patients avec une LLC et 49 apparentés, et 29 familles de LLC mixtes comportant 31 patients avec une LLC et 21 individus sains apparentés. Ces cohortes ont été comparées avec 102 patients atteints d’une LLC non familiale (dite sporadique) provenant de la Pitié Salpetrière pour pouvoir exclure l’origine familiale.

L’étude a ainsi porté sur une comparaison d’analyses de NGS (Séquençage Nouvelle Génération) et de cytométrie en flux sur la répartition clonale des sujets avec une LLC et de leurs apparentés. L’analyse NGS permet en ciblant une partie du BCR (B cell receptor) de déterminer le nombre de clones dans une population cellulaire et leurs caractéristiques. La cytométrie en flux permet à l’aide de certains marqueurs reconnaissables sur les cellules d’identifier des cellules pathologiques et de les classer en LLC ou en d’autres hémopathies. 

 

La recherche de LBM chez les apparentés a été réalisée par la technique de cytométrie en flux. On a retrouvé un taux de LBM de 24% (17 sur 70) chez les apparentés de la cohorte familiale. Ce taux est supérieur à ce que l’on retrouve dans la littérature tant dans la population générale, que chez les apparentés de LLC familiales.

Notre étude a mis en évidence une proportion plus élevée de clones chez les patients avec une forme familiale de LLC en comparaison aux formes non familiales, que ces clones soient majoritaires (18% vs 11%) mais surtout minoritaires (5% vs 1,5%). Qui plus est, l'existence de ces multiples clones a été montrée au niveau moléculaire (NGS) et cellulaire (cytométrie en flux).

 

Ainsi, ces résultats suggèrent qu'un gène de prédisposition dans les formes familiales de LLC favorise l'émergence de multiples clones précurseurs de LLC, dont certains seront ensuite sélectionnés pour s'expandre et donner une véritable population de lymphocytes de LLC. Ces clones minoritaires représentent les témoins précoces de la leucémogenèse.

 

20191215 Prix SILLC LLC familiale

 

Figure 1 : schéma de la leucémogenèse de la LLC

 

La cohorte de patients avec une hémopathie lymphoïde familiale, mise en place par le Dr Sylvain Choquet à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, se poursuit encore et les patients avec une hémopathie familiale et leur famille peuvent venir en consultation.

Cette cohorte est de très grande valeur pour des travaux de recherche permettant de comprendre les mécanismes aboutissant au développement de cette maladie.

 

Pour rappel :

Clone : ensemble des cellules qui présentent un BCR unique (technique de NGS)

LLC monoclonale : ensemble des cellules de LLC avec un seul clone (technique de NGS)

LLC oligoclonale : ensemble des cellules de LLC avec plus d'un clone (technique de NGS)

Population de LLC : ensemble des cellules qui présentent les mêmes marqueurs de LLC (cytométrie en flux)

 

 

Retour


   Je vous souhaite
   la bienvenue sur
  le site de la SILLC

Identification

Vous êtes identifié :

 Prénom :
 Nom :
 Pseudo :

Si vous n'êtes pas inscrit(e) avec email et mot de passe, faites-le. C'est gratuit. Cliquez sur Devenir Adhérent

Particuliers

Professionnels de santé