Réunions régionales du second semestre 2019:
9 novembre à Corte - Lien pour info+inscription - 15 novembre à Toulouse - Lien pour info+inscription  
La Lettre SILLC N°6 est parue - Elle fait un tour d'horizon en 54 pages sur toutes les nouveautés de l'année 2018 Cliquer ici pour la lire.
 
 
 

Réunion régionale de Rouen de mai 2019 Actualités Congrès SFH 2019 Pr G.Cartron

La macroglobulinémie de Waldenström (MW) est précédée pendant plusieurs années, voire dizaine d’années d'une MW asymptomatique (sans manifestations visibles), pour laquelle le risque de progression vers la maladie manifeste n'est pas bien défini.

 

Analyse statistique des patients ayant une MW

Pour tenter de quantifier la probabilité d’évolution vers une MW demandant un traitement, une étude a été menée par le « Dana-Farber Cancer Institute » (Boston - USA) entre 1992 et 2014.
Celle-ci s’appuyait sur le suivi de 439 patients atteints de MW asymptomatique.

 

Résultats de l’étude

Au cours de la période d'étude qui s’est étendue sur 23 ans, le suivi médian des malades a été de 7,8 ans et  317 patients ont évolué vers une MW symptomatique (72 %).

L'immunoglobuline (IgM) était de 4500 mg/décilitre (45 g/litre) ou plus, l'infiltration lymphoplasmique de la moelle osseuse de 70 % ou plus, la bêta-2 microglobuline à 40 mg/litre ou plus et l'albumine à 3,5 g/décilitre (35 g/litre) ou moins.

Ces variables ont toutes été identifiées comme des prédicteurs indépendants de la progression de la maladie. Pour évaluer le risque de progression chez les patients atteints de MW asymptomatique, il a  été élaboré et validé un modèle de risques proportionnels à l'aide de ces variables : infiltration de la moelle osseuse, taux d’IgM, taux d’albumine et de bêta-2 microglobuline.

Le modèle divisait la cohorte en trois groupes à risque distincts : un groupe à risque élevé avec un délai médian de progression de 1,8 an, un groupe à risque intermédiaire avec un délai de progression de 4,8 ans et un groupe à faible risque avec un délai médian de 9,3 ans.

Ce modèle est rendu accessible à tout malade grâce à une calculette internet (www.awmrisk.com).

 

Conclusion

Ce système de classification est en mesure de favoriser la nature du suivi et des soins à apporter aux patients. Il semble que ce soit la première fois que l’on parvient à identifier les patients présentant une MW asymptomatique à risque élevé qui pourraient avoir besoin d'un suivi plus étroit ou bénéficier d'un traitement précoce.

 

Mode d'emploi de la calculette

Le lien indiqué plus haut vous permet d'arriver à un formulaire en anglais avec malheureusement  des quantités indiquées avec des unités différentes de celles utilisées classiquement en France. Nous allons indiquer comment traduire le résultat de vos analyses.

  • Paramètre 1 : Infiltration de la moelle osseuse (Bone Marrow Infiltration )
    Exprimé en % - plage possible 0 à 100%
    En France idem en % - pas de conversion à faire
    Valeur pour une personne non malade : 0%
  • Paramètre 2 : Taux des protéines sériques IgM (lgM Protein Level)
    Exprimé en mg/décilitre - plage possible 0 à 8000 mg/décilitre
    En France usuellement en g/litre, multipliez votre chiffre par 100 (cent)
    Valeur pour une personne non malade :  37 à 286 mg/décilitre (soit 0,37 à 2,86 g/litre)
  • Paramètre 3 : Taux de bêta-2 microglobuline (Beta2-Microglobulin Level)
    Exprimé en mg/litre - plage possible 0 à 10 mg/litre
    En France idem en mg/litre - pas de conversion à faire
    Valeur pour une personne non malade :  0,7 à 1,8 mg/litre
  • Paramètre 4 : Taux d'albumine (Albumin Level)
    Exprimé en g/décilitre - plage possible 0 à 10 g/décilitre
    En France usuellement en g/litre, divisez votre chiffre par 10 (dix)
    Valeur pour une personne non malade :  3,5 à 5,5 g/décilitre (soit 35 à 55 g/litre)

ATTENTION : Pour les décimales n'utilisez pas la virgule, mais le point (habitude anglo-saxonne)
Après avoir saisi ces quatre valeurs, cliquez sur Calculez le score de risque (calculate risk score)
Vous obtenez le Score de risque du patient (Patient's Risk Score)
Prenons pour exemple 0.595
Ce chiffre vous situe dans l'une des 3 Plages de risque des patients (Patient's Risk Group)
les plages sont celles du Risque Faible/Moyen/Fort (Low/Medium/High)
En l'occurence dans notre exemple, avec 0.595, on est en bas du risque moyen qui va de 0.536 à 1.802
On en déduit un Temps moyen sans progression (Median Time to Progression), donc sans traitement nécessaire, exprimé en année (years)
Dans notre exemple on est dans le second groupe qui a globalement un temps moyen sans progression de près de 5 ans

 

ATTENTION : Il s'agit de statistiques, ce qui veut dire qu'il peut y avoir une variation sensible de ce Temps moyen sans progression pour ce qui vous concerne car la valeur indiquée correspond à la moyenne du groupe de risque. Donc pour des mêmes valeurs de paramètre, la situation stable d'un patient peut être d'une durée moitié moindre jusqu'à une durée double, voire plus.

 

REMARQUE : Sur le haut de la page de la calculette il est écrit :

"Si vous êtes un patient chez qui l'on a diagnostiqué une MW asymptomatique, nous vous encourageons à saisir vos résultats d'analyse ici et à partager ces résultats avec votre oncologue ou votre médecin traitant. Cette calculette peut vous aider à mieux appréhender vos risques et votre stratégie de traitement."

Sur le bas de la page de la calculette il y a un bouton Ressaisir les valeurs des paramètres (Reenter fields) à utiliser pour refaire une simulation avec des chiffres modifiés.

 

 

 

 

 

 

Retour


   Je vous souhaite
   la bienvenue sur
  le site de la SILLC

Identification

Vous êtes identifié :

 Prénom :
 Nom :
 Pseudo :

Si vous n'êtes pas inscrit(e) avec email et mot de passe, faites-le. C'est gratuit. Cliquez sur Devenir Adhérent

Particuliers

Professionnels de santé